LIVEDIVISION
Photographies de concerts et portraits d'artistes
par Marianne Lehmann

RIVAL SONS / TRABENDO

Photos du concert

VOIR LA GALERIE

 

Concert au Trabendo, Paris le 30/03/2013

 

RIVAL SONS

la machine à remonter le temps

 

 

 

 

Le 30 Mars, on retrouvait les Rival Sons en concert au Trabendo, dans le cadre de la tournée européenne de promotion de leur nouvel album, « Head down ».

 

Et il faut dire qu’ils nous en ont mis plein les yeux et les oreilles, du pur Rock n’ Roll!

 

Avec les Rival Sons, on voyage dans le temps, direction les 70’s, avec un groove hors du commun et des riffs accrocheurs.

 

Pour les avoir vu plusieurs fois en moins d’un an, j’apprécie particulièrement ce groupe qui se bonifie avec l’expérience de la scène.

 

Et à chaque fois, il y a quelque chose de spécial , d’unique lors de leurs concerts, on a l’impression d’assister à un retour au sources du Rock, et en même temps quelque chose de nouveau. Evidemment les influences Led Zep et le style Morrison est là, mais ils ont su créer un son bien à eux, vintage mais très actuel en même temps.

 

Et le phénomène Rival Sons explose un peu partout aux quatre coins du monde, du coup je suis super étonnée qu’en France ils se produisent toujours dans des petites salles…

Au plus grand bonheur des fans venus en nombre, qui profitent de cette incroyable proximité avec les artistes dans des salles comme le Trabendo.

 

Le combo californien nous accueillent avec des petits bijoux Rock n Roll comme « You want to  » et « Wild animal ».

Alors que Scott Holiday au look inimitable nous met à genoux avec une maitrise de sa guitare et une concentration hors pair, la cession rythmique de Rob Everhart à la basse (lui aussi tout droit sorti d’un film) et de Mike Miley à la batterie nous emporte immédiatement dans leur univers.

Et le charismatique chanteur Jay Buchanan, frôlant la transe, capte automatiquement l’attention. Il vit pleinement sa musique, il y a de l’authenticité dans sa voix, on reconnait qu’il est de la trempe des plus grands.

 

On reprends notre souffle sur le sublime « Jordan », une pause de courte durée, car ils reviennent très fort avec morceaux comme l’excellent « Pressure and Time » ou encore « Burn down Los Angeles ».

 

Bref ce soir là les Rival Sons m’ont encore une fois étonnée par une prestation ultra carrée, et le public, médusé et heureux ne me contredira surement  pas, vue les sourires et l’émotion que j’ai pu lire sur les visages que j’ai croisé.

 

Une bien bonne soirée qui en prédit de nombreuses autres, car j’en suis sure, il faudra compter avec ces petits californiens à l’avenir très prometteur!

 

Si vous ne les connaissez pas encore, filez vite sur leur site : www.rivalsons.com

 

La setlist pour les fans :

 

You want to

Get what’s coming

Wild animal

Gypsy heart

Torture

Memphis

All the way

Until the sun comes

Jordan

Manifest destiny 1

Keep on swinging

Pressure and time

Face of light

Burn down Los Angeles

Soul

 

 

Le site Officiel de Rival Sons

Browse portfolio